L'exposition itinérante «Posidonia 100% Méditerranée »atteint Villaricos.

L'exposition itinérante «Posidonia 100% Méditerranée », jusqu'à il ya quelques jours était à Pulpí, arrivera demain Villaricos, Cuevas del Almanzora, qui sera ouverte au public jusqu'au 5 Mars, Centre sur le vieillissement. Cette exposition, déjà fait le tour de la province d'Almería 2012 et 2013, La vie est une partie du projet Posidona Andalucía, l'Association de conservation, Information et de recherche sur les cétacés (CIRCE) menée tout au long de la côte andalouse coordonné par le Ministère de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire et de financement de CEPSA. Esta gira III, qui a commencé Janvier dernier à Mojacar, continuer jusqu'à la prochaine Juin sa tournée des municipalités Levante et Almeria capitale pour montrer l'importance de la conservation de cette plante marine pour l'avenir de la côte.

Visiter, il est libre, sera assisté par les éducateurs, et une fois le tour terminé, une discussion interprétation et participative avec les parties prenantes se. Exposer Villaricos a le soutien de la ville de Cuevas del Almanzora.

L'exposition est l'une des actions du projet Life Nature «Conservation des herbiers de la Méditerranée andalouse», coordonné par le Ministère de l'Environnement et de l'Aménagement, et chercher à stopper la perte de cette clé de l'écosystème de l'économie côtière et l'Andalousie Almeria, et assurer la conservation à long terme.

Dans 2012, l'exposition était en Garrucha et Rodalquilar, dans 2013 visité l'ouest d'Almeria, et en 2014 Almeria Levante se rendra, c'est la zone de conservation le plus important de l'Andalousie Posidonia oceanica. Cette exposition permettra aux visiteurs une façon originale de connaître la réalité des fonds marins de la Méditerranée andalouse.

Prairies anciens

L'exposition présente un cube de cinq pieds de large par cinq à long, toile enduite qui peut projeter des vidéos d'information sur l'état actuel de Posidonia oceanica, une sorte de plante marine qui se trouve uniquement dans le fond de la mer Méditerranée, et est une ressource environnementale importante et la valeur économique. Il a une croissance très lente, développe prairies très stables et les âges anciens. Les visiteurs auront également du matériel promotionnel qui a été conçu et supervisé par des personnalités CIRCE de la communauté éducative.

La contamination par les déversements de pétrole ou des eaux usées, fonctionne sur la côte, faute dans la pêche au chalut et l'invasion d'algues étranger, sont quelques-unes des causes de la régression de cette plante importante pour l'écosystème marin, qui a vu sa taille réduite de façon drastique ces derniers temps, blesser les espèces de poissons d'élevage de petits ou de l'eau propre naturel.

Informations utiles

Le projet dispose d'un budget total de 3,56 million, financé par le programme européen LIFE Nature et financé par CEPSA. Son champ d'application est les espaces naturels andalous inclus dans le réseau Natura 2000, où il ya des prairies sous-marines de Posidonia oceanica, Les municipalités et influencé par ces espaces naturels.

Les partenaires du projet sont le ministère de l'Agriculture, Pêche et développement rural, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), Préservation, Information et de recherche sur les cétacés (CIRCE), la Fédération andalouse des pêcheurs (FACOPE), la Fédération andalouse des associations de pêche (FAAPE), Agence de gestion agricole et de la pêche (AGAPA), l'Agence de l'Environnement et de l'Eau et le partenaire de coordination, Ministère de l'Environnement et de l'Aménagement.

Après un passage à Mojacar, Vera, Pulpí et Villaricos, l'exposition se rendra Garrucha, de 7 à l' 21 Mars, et par la suite peut être consultée à Carboneras, Nijar et Almería.

Auteur: Rédaction