Dans Taberno se trouve un secteur coopératif majeur dans la province.

Dix entreprises du secteur laitier dans la province d'Almería, dans 85 commerce, ont été exportés entre Janvier et Septembre de cette année 12,5 millions de kilos de produits (lait et le fromage), Cela représente une augmentation de 68,4% sur la même période de l'année dernière. Pour ces ventes, entreprises ont vérifié un peu plus 20 million, un 57% plus qu'à la même période l'an dernier, selon les données de Extenda faites depuis le dernier rapport Estacom.

La plupart de ces ventes se vendent le lait de chèvre, dont la valeur se élève 19,9 million, un 58,3% plutôt que 2013. Presque tout le produit exporté par Almería est destiné pour le marché français (la 95,1%). Cependant, dans la mesure où cette année, les entreprises Almeria ont également mis de côté de petites quantités à quatre autres pays: Royaume-Uni, Portugal, Italie et la Suède. Almería reste la troisième province exporté plus de lait, après Lugo et des Asturies, avec une part de marché de 10%, comme le délégué territorial de l'Agriculture, Pêches et Environnement, José Manuel Ortiz.

Bien que les ventes de fromage Almería étranger sont testimonial, Almería a considérablement augmenté cette année expéditions. Jusqu'à Septembre a exporté plus de 15.000 kilos de produit, un 913% plus que dans la même période 2013, et sa valeur a dépassé la 100.000 euros, un 708% plus que l'an dernier. La principale destination à l'extérieur du fromage est vendu Almería États-Unis, l'acquisition de la 47,1% du total; Le Venezuela a acheté 38,7%, et Andorre 7,5%. Autres marchés qui achètent certains Almeria de fromage sont Panama, France et les EAU

La production de lait en 2013

Dans 2013, le secteur de l'élevage dans la province était 46,4 millions de litres de lait, presque 1 plus d'un million 2012 (45,3 litres). Dans cette production, 41,8 millions de litres de lait de chèvre, tandis que 4,6 boeuf étaient.

La valeur du lait du bétail Almeria de l'année dernière s'élevait à 29,6 millions de litres (26,1 millions en 2012). Cette augmentation est principalement due aux ventes de lait de chèvre, qui a dépassé 28 million (24,7 millions l'année précédente), tandis que le lait de bovins, facturó du secteur el 1,6 million (1,3 millions en 2012).