La valeur des exportations de jambon et la palette Almería augmenté de 54% et l'un des saucisses 242%.

Entre Janvier et Septembre dernier, dans 126 commerce, Almeria entreprises qui vendent secteur de la viande exportés à l'étranger 101.000 kilos de produits, un 40% plus qu'à la même période l'an dernier. La valeur de ces ventes, grâce à une meilleure devis, a grandi 73%, avec un chiffre d'affaires global de plus de 722.000 euros, comme le délégué territorial de l'Agriculture, Pêches et Environnement, José Manuel Ortiz.

Ham et la palette a été exporté presque 50.000 kilos, un 37,5% plus que l'an dernier, avec un chiffre d'affaires de 400.000 euros, un 54% plus. Andorre est la destination principale pour ce produit, avec une part de 56,7%, suivie par la Suisse (28,2%), qui a augmenté leurs achats cette année, Japon et (6%). Ils achètent aussi le jambon et la palette Almería les marchés dominicains, Panama et au Mexique, selon les données de Extenda effectuées depuis le dernier rapport Estacom.

La vente de viande de porc à l'étranger se élève à 36.000 kilos, un 243% plus que dans les neuf premiers mois de 2013. Pour ces exportations, le chiffre d'affaires a dépassé 270.000 euros, un 242% plus. Les principaux acheteurs étrangers de viande transformés dans la province sont le Venezuela, avec l' 80% du total, Japon, la 10,9%, et Andorre, la 7,3%. Ont également acheté, mais les montants témoignages, les marchés de la Suisse et de la République dominicaine.

En ce qui concerne les viandes fraîches et congelées, les entreprises ont vendu Almeria 15.000 kilos de produits d'une valeur de 54.000 euros, un 32% moins que l'année dernière.

Balance de 2013

Dans 2013, le secteur porcin à Almería commercialisé 79 million de kilos de viande et 10,6 million de kilos de bovins vivants. Le secteur a également vendu plus de 2 million de kilos de fumier. La valeur de cette production s'élève à la viande de porc 147,2 million, un 2,5% moins que 2012, en raison de la baisse des ventes de fumier, selon les données du ministère de la recherche et des statistiques de la délégation territoriale de Almería. Cette facturation, presque 102 millions d'euros liés à la vente de viande (5 millions de plus qu'en 2012); 21,4 millions de la vente de bovins vivants (2 des millions d'autres); et 23,8 million, de la vente de produits (13 millions de moins).