La valeur des exportations de saucisses et le jambon a augmenté de Almeria 170%.

Le Venezuela est la principale destination des produits à base de viande de la province, suivie par l'Andorre et le Japon.

L'industrie de la viande d'Almeria ont exporté entre Janvier et dernier pont 33.000 kilos de jambon et de viande transformée, un volume qui représente une augmentation de 152% par rapport au premier trimestre de l'année dernière. Pour le jambon et l'épaule, ont été vendus à plus de 15.000 kilos (UN52% plus), tout en vendant des saucisses dépassé 18.000 (un 455% plus), selon les données compilées par Extenda, de ce dernier rapport Datacomex.

Pour ces ventes, le secteur de la viande dans la province bec 252.000 euros, un 170% en plus de la période de référence,. Le contrôle le plus important correspondait à la viande transformée, avec 150.000 euros (un 517% plutôt que 2013), tandis que les exportations ont représenté des revenus de jambon 102.000 euros (un 48% plus)

Le jambon principal client à l'exportation et les saucisses Almería est Venezuela, jusqu'à ce que Mars a acquis produits d'une valeur 132.000 euros, représentant l' 52% du total des ventes à l'étranger. La deuxième destination Andorre, avec l' 35%; tiers Japon (7,5%); et la quatrième destination, Suisse (5%).

Dans 2013, le secteur porcin à Almería commercialisé 79 million de kilos de viande et 10,6 million de kilos de bovins vivants. Le secteur a également vendu plus de 2 million de kilos de fumier. La valeur de cette production s'élève à la viande de porc 147,2 million, un 2,5% moins que 2012, en raison de la baisse des ventes de fumier, selon les données du ministère de la recherche et des statistiques de la délégation territoriale de Almería. Cette facturation, presque 102 millions d'euros liés à la vente de viande (5 millions de plus qu'en 2012); 21,4 millions de la vente de bovins vivants (2 des millions d'autres); et 23,8 million, de la vente de produits (13 millions de moins).