Siège Galasa.
Siège Galasa.

La commission de conciliation et de médiation Système résolution extrajudiciaire des différends Andalousie (SERCLA) -organ lié au ministère de l'Emploi, Commerce et des Sociétés, où elle a eu lieu aujourd'hui, donc avant la grève prévue pour demain par les représentants de la 93 les travailleurs de l'entreprise publique Galasa (Gestion de l'eau d'Almeria) Il a fini avec compromis et, donc, grève desconvocatoria.

Le conflit avait été soulevée devant la SERCLA par les représentants légaux des travailleurs de l'incertitude quant à la continuité de l'entreprise et l'avenir des emplois. Le but de la médiation SERCLA a été à l'élaboration d'une viabilité du plan de l'entreprise pour garantir son activité.

Après la séance d'aujourd'hui à la commission de conciliation et de médiation SERCLA, les représentants des travailleurs Galasa ont appelé à la grève après avoir été confirmé par la société que les formations politiques qui composent le coeur de la province de Almería ont conclu un accord sur les tarifs et d'autres mesures visant à assurer la viabilité économique et la continuité de l'entreprise. Dans les prochains jours, l'enregistrement de l'accord dans le registre des conventions et des conventions collectives sera demandé.

Le SERCLA est un outil utile et efficace, sur la base de l'autonomie des parties, Il aide à résoudre les différends entre les employeurs et les travailleurs ou les syndicats à travers le dialogue, l'accord et la participation. Il est composé de membres nommés directement par le CEA, UGT et CCOO-A-A, les organisations syndicales et les entreprises ont signé, sur Avril 1999, l'accord établissant le système.