Le Centre des femmes de Huércal Overa expose une grande fresque murale avec la devise « Vivre sans violence’

La mairie de Huércal-Overa a réalisé une fresque d'art urbain sur le côté du bâtiment Centro de la Mujer, avec la devise "VIVRE SANS VIOLENCE". La murale, oeuvre de l'artiste Huercalense Nico Navarro, c'est un paysage dans lequel une fille marche le long d'un trottoir. Des éléments identitaires de la commune apparaissent, comme le Château et les amandiers en fleurs.

La Mairie, Domingo Fernández, et la conseillère à l'égalité, Maria del Mar La Mecque, accompagné des techniques du Centre des Femmes, des représentantes des associations de femmes de la commune et de l'artiste ont partagé la journée d'achèvement des travaux.

Les représentants de l'équipe gouvernementale ont été satisfaits du résultat du travail qui a une double lecture, inviter à vivre sans violence et revendiquer le fait que la fille qui représente le présent et l'avenir des femmes vit sans violence, affirmant qu'elle vit sans violence. La fille marche le long d'une route, qui symbolise l'égalité comme chemin et pas seulement comme objectif.

Les caractéristiques de la peinture murale rendent l'impact élevé, à la fois parce que c'est un élément d'art urbain de dimensions considérables (70 m2) quant à l'emplacement dans lequel il se trouve qu'il est dans un endroit très visible de la ville,  car il durera aussi dans le temps; en tenant compte de la validité de l'art urbain et du haut degré d'attention qu'il représente actuellement. Il permettra également à la population jeune d'interagir notamment avec leur amour du partage sur les réseaux sociaux.

La création de la fresque est financée par le Pacte d'État contre les violences de genre.