La ville de Albox obtenir une prolongation d'un an de continuer à s'approvisionner Negratín de l'eau.

Rogelio Mena: "Ceux qui ont travaillé à enlever l'autorisation et a menacé de nous laisser sans eau depuis Août sont malheureux".

Albox conseil municipal a fait l'Andalou, à travers la Direction générale de la planification et de la gestion du ministère de l'Agriculture de l'eau publique, Pêches et Environnement, accorder à la municipalité une prolongation d'un an de continuer à s'approvisionner Negratín de l'eau. Le maire de la municipalité, Socialiste Rogelio Mena, Il a dit que «l'extension de l'autorisation temporaire des ressources en eau Negratín-Almanzora, albojenses're la chance de nouveau en dépit de déloyauté institutionnelle de certaines administrations provinciales et porte-parole local ». "Ceux qui ont travaillé à enlever l'autorisation et, même le jour de l'inauguration du traitement de l'eau, Ils ont menacé de nous laisser sans eau depuis Août sont malheureux ", a ajouté.
"De l'équipe gouvernement socialiste de la ville de Albox croire que le travail est toujours une obligation de résultats et l'état de l'eau, nous avons non seulement fait l'histoire, mais puisque nous contribuons l'égalité des droits et des services pour construire la ville qui méritent albojenses ", il fait remarquer.
Rogelio Mena a rappelé «l'engagement» du PSOE à Albox, "La conviction que cela vaut le travail au public et résolution des problèmes de la communauté de la dignité de la politique".

Dans ce, Il a promis de «continuer à travailler et solutions". «Nous devons briser démission, de la certitude que nous avons raison et la raison pour construire l'avenir et albojenses exigeants, comme je l'ai dit lors de l'inauguration, plus que jamais nécessaire et nous montre tout l'entraînement et l'enthousiasme pour s'attaquer à la situation économique et sociale actuelle est, pour J'encourage donc tous ceux qui sont prêts à participer à l'élaboration de Albox à travailler pour faire la ville et de la démocratie ensemble », a terminé.