AUANviviendasingleses

Dernier 1 Décembre, Il semble président AUAN Hillen Maura, avocat et porte-parole Gerardo Vazquez devant la commission de l'environnement et l'aménagement du territoire du Parlement andalou. AUAN avait été nommé comme l'un des agents sociaux qui ont été posées leurs points de vue sur la loi qui est en cours de traitement, La réforme LOUA, de donner en partie, une sortie pour quelques-uns des milliers de maisons irréguliers qui peuplent la région andalouse.

AUAN souligné son ferme soutien à la réforme. Ils pensent que ce ne sont pas une panacée ni résoudre tous les problèmes, mais cela signifie une percée importante et une grande paix pour des milliers de familles andalouses, sean estas españolas o extranjeras.

Ils niché contre les voix dans le passé qui semblent vouloir refuser toute solution au problème du logement illégal, les propriétaires demandent si pas la compassion, au moins sensiblement. Dit Maura Hillen, Président AUAN "Certaines personnes ont vécu 10 ans sans électricité ni eau suffisante. Comme la plupart ils ont acheté pour leur retraite, oscille maintenant un demi- 75 âge, si elles vivent, Nombreux sont les victimes dans ces conditions. Si ces problèmes ne sont pas résolus une fois pour toutes, Je crains qu'il y aura beaucoup de noms à ajouter à cette liste sinistre. "

Maura Hillen a demandé si la réforme permettra de résoudre ce problème, Il dit: «parce que de nombreuses maisons bénéficieront, mais il est vrai que tous les. Et avant qu'il, Nous avons appelé à une réforme comme une question fondamentale de l'humanité pour essayer de faire en sorte que plus de personnes puissent en bénéficier élargit. Comme notre avocat a déclaré Gerardo Vazquez dans le Parlement andalou, nous pensons qu'il est inacceptable que dans le XXI siècle, dans un état de droit avancé, il ya des gens qui ont à vivre dans ces conditions. "

Gerardo Vazquez a demandé ce qu'il pense de voix rejeter totalement cette amnistie pour l'intérêt présumé de protection de l'environnement, Il dit "tout le monde a le droit de vivre dans un environnement approprié, et il est d'un intérêt général, malgré l'intérêt général, il ne peut pas couvrir une violation des droits humains fondamentaux des personnes à un logement convenable, leur propriété et profiter de votre maison. Tous ces droits doivent être placés sur une balance et le droit à un environnement adéquat ne peuvent pas vider de leur sens les autres droits fondamentaux. Pour éviter les abus de pouvoir, intérêt général ce qui est allégué devrait cesser où ils commencent les droits des personnes ".

Lors de l'audience devant le Parlement andalou, AUAN parlementaires ont montré une série de photos pour eux de voir les visages des personnes touchées et les conséquences de démolitions revendiquant rien aidé à restaurer l'environnement par les débris laissés, y compris les piscines, garages, fondations, etc, soulignant la présence de M.. Avant entre ces Photos. Comme vous vous en souvenez, M.. Avant l'usure 8 ans vivant dans votre garage, chances que le droit n'a pas été démoli, même si elle était votre maison, en dépit d'être autorisée, titres de propriété et le logement étant enregistrés dans le registre foncier. Depuis sa maison a été démolie report réclament justice cohérente dans au moins une indemnisation adéquate, que l'électricité et de l'eau pour l'appel certains de ceux qui sont touchés.