Le Conseil d'administration a approuvé le décret-loi qui permettra l'intégration des partenariats scolaires Emploi Formation professionnelle dans le service de l'emploi andalou (SAE), par la modification de l'application de cette agence. Les deux 167 travailleurs des dix centres du réseau et tous ses équipements et infrastructures feront partie de la SAE, assurant ainsi la continuité de la formation offerte dans ce cours se déroulera sur 4.900 école.

La norme, qui fixe également la procédure pour terminer l'intégration, justifie "extraordinaire et urgente nécessité" requis pour le traitement que le décret-loi par la situation financière instable face aux consortiums et l'incertitude quant à la continuité de leur entreprise.

Avec cette couverture légale, le ministère de l'Emploi, Affaires et du commerce prendront les solutions nécessaires en tant que détenteur de la formation des compétences pour l'emploi, dans la dernière législature tenu Education. En ce sens,, En outre, ils ont changé le but et le nom de l'Agence Andalouse éducation publique, qu'à partir de maintenant andalouse Agence éducation publique sera appelée.

Dans le préambule de la loi de décret, il est rappelé que la situation actuelle des consortiums est généré grâce aux réformes introduites par les nouvelles lois de l'Etat de rationaliser le secteur public et le gouvernement local, approuvé en 2014 et 2013, respectivement. Les deux projets d'amendements des règles établies qui empêchent la participation des autorités locales dans réseau de formation Andalucia.

Suite à cette situation, le Conseil d'administration a approuvé un accord 21 Octobre 2014 qui a initié la dissolution des consortiums pour un transfert ultérieur globale des actifs et passifs à une entité juridiquement adéquate qui permettrait la poursuite de l'activité de formation. Avec le décret-loi approuvé aujourd'hui, l'étape décisive pour achever ce processus avec l'intégration du réseau SAE est donné.

Il reflète les recommandations de la Chambre de l'Andalousie de vérification en ce sens que le réseau de consortiums devraient cesser de étayé financièrement par une subvention annuelle de la Junta presque entièrement. Aussi, Il est adapté aux mesures de rigueur et de transparence du gouvernement régional dans la gestion de la formation professionnelle pour l'emploi.

Pour faciliter l'intégration dans le SAE, la loi portant création de l'organisme public est modifiée dans la section dédiée à son objet et le but, et introduit notamment la gestion "de l'infrastructure, ressources humaines et de l'équipement des centres de formation pour l'emploi appartenant à l'andalouse ". Également, y compris la mise en œuvre d'actions dans ce domaine et la planification de l'offre est faite par le ministère de l'Emploi est ajouté, Affaires et du commerce.

En termes de procédure, réseau de centres sera affecté à la Commission par la SAE, qui est subrogée dans les deux produits, droits et obligations de ses actifs et passifs. Précédemment, chaque consortium doit approuver un projet comprenant un transfert global, entre autre, la date à partir de laquelle ont des fins comptables et des informations sur les actifs et passifs. Après le rapport favorable préalable du ministère des Finances et de l'Administration publique, SAE finira par accepter le transfert, qui devrait être publiée au Journal officiel de l'Andalousie.

Network Consortium des écoles de formation pour l'emploi opère une offre de formation spécialisée et adaptée aux besoins spécifiques des qualifications dans les secteurs économiques des zones particulières de la région autonome. Avec un moyen d'insertion 90%, Il se compose de centres de marbre dans Amendes (Almería); Hôtels à Cadix; Bijoux à Córdoba; Bois Encinas Reales (Cordova); Artisanat, Restauration et réhabilitation du patrimoine historique, Arts et Culture à Grenade; Accueil à Islantilla (Beau, Huelva); Hôtellerie et Tourisme Pont Evêque (Baeza, Jaén); Accueil à Benalmádena (Malaga); Le Cónsula Hospitality à Málaga, Artisans à Gelves (Séville).