La coopérative “La Pastora” Taverne, est l'une des principales sociétés engagées dans la collecte et la transformation du lait.

Almería est la première et la deuxième province andalouse de l'Espagne par la valeur des ventes de lait à l'étranger. Entre Janvier et Février de cette année, seule province galicienne Almeria facturé seulement pour les exportations de lait. Dans les deux premiers mois de 2014, le secteur laitier dans le lait Almería épuisé (principalement chèvre) d'une valeur de 4,04 million, qui est un 12,1% du total des exportations espagnoles, avant même d'Asturies, comme l'a souligné le délégué territorial de l'Agriculture, Pêches et Environnement, José Manuel Ortiz.

Entre Janvier et Février de cette année, les entreprises laitières Almeria exporté 2,8 million de kilos de produits laitiers (lait de chèvre et le fromage), représentant un volume 241% plus que dans la même période de 2013. En vendant ces produits facturés entreprises un peu plus de 4 million, presque 134% en plus de la période de référence,, selon les données compilées par Extenda, depuis le dernier rapport Datacomex.

La plupart des observations du lait de chèvre fait de la province d'Almería ont été faites à la France (la 96,2% du total), où ce produit est utilisé dans la fabrication de rouleau de fromage. A 1,9% lait a été exporté au Portugal, le même pourcentage que dans la Grande-Bretagne.

En ce qui concerne les exportations de fromage, les entreprises Almeria produits d'une valeur de vente en Janvier 1.460 euros, un 55%% moins que dans les deux premiers mois de l'année dernière. Cent pour cent du fromage exporté a été vendu en Andorre.

La production de lait en 2013

Dans 2013, le secteur de l'élevage dans la province était 46,4 millions de litres de lait, presque 1 plus d'un million 2012 (45,3 litres). Dans cette production, 41,8 millions de litres de lait de chèvre, tandis que 4,6 boeuf étaient.

La valeur du lait du bétail Almeria de l'année dernière s'élevait à 29,6 millions de litres (26,1 millions en 2012). Cette augmentation est principalement due aux ventes de lait de chèvre, qui a dépassé 28 million (24,7 millions l'année précédente), tandis que le lait de bovins, facturó du secteur el 1,6 million (1,3 Année 2012).